Zootechnie
Bonjour les zootechniciens Smile

Bienvenue sur le Forum ZOOTECHNIE

Veuillez vous inscrire si vous ne l'êtes pas encore.

Passez à poster vos sujets, poser vos questions, écrire vos commentaires et explorer nos documents techniques

Grand merci pour l'enrichissement de ce Forum
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» infections utérine
Ven 18 Nov 2016 - 22:33 par ELOUAHRANI MOHAMED

» Fiche technique Cmv
Mar 25 Oct 2016 - 14:32 par Nassim

» Maladies des moutons
Jeu 20 Oct 2016 - 14:20 par zootechnie

» Logement du troupeau laitier
Jeu 20 Oct 2016 - 14:12 par zootechnie

» Larousse Agricole (En Français)
Jeu 20 Oct 2016 - 13:45 par zootechnie

» Larousse Agricole (En Anglais)
Jeu 20 Oct 2016 - 13:35 par zootechnie

» Elevage des lapins (En Arabe)
Jeu 20 Oct 2016 - 13:32 par zootechnie

» Elevage des ovins (En Arabe)
Jeu 20 Oct 2016 - 13:30 par zootechnie

» Engraissement des taurillons (En Arabe)
Jeu 20 Oct 2016 - 13:28 par zootechnie

» Elevage de la vache laitière (en Arabe)
Jeu 20 Oct 2016 - 13:27 par zootechnie

» les zoonoses
Mer 22 Juin 2016 - 9:52 par zootechnie

» Traitement parasitaires pour vaches gestante de 4 mois
Ven 11 Déc 2015 - 15:38 par zootechnie

» ratio idéale pour engraissement veaux
Mar 15 Sep 2015 - 7:24 par zootechnie

» bâtiment engraissement taurillons
Lun 11 Mai 2015 - 14:20 par zootechnie

» Ensilage dechets Tomate
Lun 2 Mar 2015 - 9:42 par couvrefeu1

Mots-clés

larousse  maladie  agricole  

Logement du troupeau laitier

Jeu 20 Oct 2016 - 14:12 par zootechnie

https://app.box.com/s/6qs0q3jntnexostxutvn0twawjfc40cp

Commentaires: 0

Larousse Agricole (En Français)

Jeu 20 Oct 2016 - 13:45 par zootechnie

https://app.box.com/s/pbxzug8ra3hwfccyo8bo13dbdr18mtxl

Commentaires: 0

Larousse Agricole (En Anglais)

Jeu 20 Oct 2016 - 13:35 par zootechnie

https://app.box.com/s/ey8f3757n5tp1koojyldz0t7l8dll3ju

Commentaires: 0

Ensilage dechets Tomate

Lun 2 Mar 2015 - 9:42 par couvrefeu1

Bonjour,

Prière comment préparer l'ensilage à partir des déchet des tomates !

Salutations.

Commentaires: 0

Les rencontres MadeInViande

Lun 16 Juin 2014 - 13:51 par LaViandeFr

Interbev propose à tous les professionnels de la filière élevage et viande de participer aux rencontres …

[ Lecture complète ]

Commentaires: 2

l'ensilage de mais

Jeu 10 Oct 2013 - 16:47 par mohammed014

ensilage de mais

http://agroelevage.blogspot.com/2013/10/blog-post_8.html

Commentaires: 0


Le virus SCHMALLENBERG progresse dans les élevages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le virus SCHMALLENBERG progresse dans les élevages

Message  hechlef le Lun 12 Mar 2012 - 7:24

Dans le cadre d’investigations relatives à des diarrhées fébriles chez des ruminants, le laboratoire de référence allemand (FLI) a identifié en novembre 2011 un nouvel orthobunyavirus, nommé Schmallenberg virus (SBV).
L’agent responsable : un virus à transmission vectorielle
C’est un virus qui affecte les ruminants, de la famille Bunyavirus (genre Orthobunyavirus), voisin du virus d’Akabane ou virus Aino... Ces virus sont habituellement exotiques (fréquent en Afrique, Asie et Australie), ils touchent de nombreuses espèces d’animaux dont les ruminants. Ils sont transmis par des vecteurs (culicoïdes, moustiques …).
Ces virus induisent une infection chez les animaux et ne sont a priori pas considérés comme zoonotiques c’est à dire qu’ils ne sont pas pathogènes pour l’homme.
Ces virus sont sensibles aux désinfectants classiques (hypochlorite de sodium 1%, éthanol à 70% et formaldéhyde…), ils sont aussi sensibles à la chaleur (50-60°c pendant au moins 30 min).
Les signes cliniques de suspicion
Les signes cliniques majeurs et déclencheurs d’une suspicion sont des naissances de nouveaux nés malformés (malformation touchant le squelette et le système nerveux), des avortements et des mortinatalités.
Chez les adultes, les symptômes seraient plutôt bénins voire inapparents (hyperthermie, diarrhées, baisse de la production laitière).
Situation épidémiologique en Europe (au 12/02/2012)
L’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique et la Grande Bretagne ont signalé la présence de ce virus Schmallenberg sur leur territoire.
Date Total foyers Ovins Bovins Caprins
Allemagne 434 402 19 13
Pays-Bas 98 89 5 4
Belgique 103 95 1 7
Royaume Uni 29 28 0 1
France 94 93 1 0
Soit pour l’ensemble de l’Europe, 758 élevages concernés, dont 707 ovins (93,0%), 26 caprins (3,5%) et 25 bovins (3,5%)
Au 12 février 2012, 94 élevages sont confirmés en France
*il s’agit de 93 élevages OVINS (naissance de nouveaux-nés malformés, avortements, mortinatalités résultant de l’infection des mères) et d'un élevage caprin
*situés essentiellement dans le nord de la France (départements de l’Aisne, du Calvados, de l’Oise, de la Moselle, de la Meurthe-et-Moselle, de la Meuse, de la Somme, de la Haute-Marne, du Pas-de-Calais et de la Seine-Maritime).
La transmission (vectorielle par le biais de culicoïdes, moustiques …) entre animaux est jugée faible en cette période hivernale. Les cas observés aujourd’hui résulteraient a priori d’une infection antérieure des mères pendant la gestation.
La situation épidémiologique étant certainement amenée à changer tous les jours, au fur et à mesure de la survenue des périodes de mise bas dans les élevages, ceux qui souhaiteraient connaître l’évolution de cette situation jour par jour peuvent consulter le site de la plate forme d’épidémiosurveillance. Cliquez ici.
Les mesures prises en France
Une surveillance a été mise en place par la Direction générale de l'alimentation (DGAL) début janvier 2012; ses modalités ont été définies sur proposition de la Plateforme de surveillance épidémiologique en santé animale. Il s'agit d'une surveillance clinique des malformations chez les ruminants visant à déceler la circulation du virus Schmallenberg sur le territoire métropolitain (note de service DGAL/SDSPA/N2012-8007 du 4 janvier 2012), avec une surveillance renforcée dans les zones les plus à risque d'introduction du virus, à savoir les régions frontalières avec la Belgique et l'Allemagne.
L'ANSES avait par ailleurs été saisie par la Direction générale de l'alimentation pour évaluer les risques de diffusion sur le territoire français.
La Dgal a aussi demandé au RFSA (Réseau Français de la Santé animale), après la confirmation des premiers cas français, de définir, de prioriser et de coordonner les besoins et les moyens de recherche sur cette maladie.
L’Institut de l’Elevage participe à ce réseau et donc à la définition de ce programme de recherche au côté de l’ANSES, des services du ministère de l’agriculture, des représentants de la recherche pharmaceutique industrielle, de la recherche publique, de la formation en santé animale, de GDS France, de Race de France, des représentants des vétérinaires, des laboratoires vétérinaires etc.
Les axes de recherche prioritaires identifiés sont non seulement la mise au point d’un outil de diagnostique sérologique et d’un vaccin mais aussi une meilleure description de la situation épidémiologique des troupeaux atteints. Cette description nous permettra d’évaluer l’impact de cette maladie dans les troupeaux .
Quid de la réglementation ?
Cette affection n’est actuellement visée par aucune réglementation communautaire ou internationale, toutefois compte tenu de son caractère émergent, les pays touchés ont pris l’initiative d’en informer la Commission Européenne et l’OIE.
Aucune restriction particulière n’est mise en œuvre dans les élevages et aucune mesure spécifique n’est appliquée aux produits. Néanmoins, la DGAl rappelle que la réglementation sanitaire interdit le mouvement des animaux malades et la consommation de leurs produits.

hechlef

Messages : 5
Date d'inscription : 22/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Merci

Message  zootechnie le Lun 12 Mar 2012 - 18:29

Merci pour ces informations précieuses
avatar
zootechnie
Admin
Admin

Messages : 427
Date d'inscription : 21/12/2011
Localisation : Tunis

http://www.omafra.gov.on.ca/french/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum