Zootechnie
Bonjour les zootechniciens Smile

Bienvenue sur le Forum ZOOTECHNIE

Veuillez vous inscrire si vous ne l'êtes pas encore.

Passez à poster vos sujets, poser vos questions, écrire vos commentaires et explorer nos documents techniques

Grand merci pour l'enrichissement de ce Forum
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» infections utérine
Ven 18 Nov 2016 - 22:33 par ELOUAHRANI MOHAMED

» Fiche technique Cmv
Mar 25 Oct 2016 - 14:32 par Nassim

» Maladies des moutons
Jeu 20 Oct 2016 - 14:20 par zootechnie

» Logement du troupeau laitier
Jeu 20 Oct 2016 - 14:12 par zootechnie

» Larousse Agricole (En Français)
Jeu 20 Oct 2016 - 13:45 par zootechnie

» Larousse Agricole (En Anglais)
Jeu 20 Oct 2016 - 13:35 par zootechnie

» Elevage des lapins (En Arabe)
Jeu 20 Oct 2016 - 13:32 par zootechnie

» Elevage des ovins (En Arabe)
Jeu 20 Oct 2016 - 13:30 par zootechnie

» Engraissement des taurillons (En Arabe)
Jeu 20 Oct 2016 - 13:28 par zootechnie

» Elevage de la vache laitière (en Arabe)
Jeu 20 Oct 2016 - 13:27 par zootechnie

» les zoonoses
Mer 22 Juin 2016 - 9:52 par zootechnie

» Traitement parasitaires pour vaches gestante de 4 mois
Ven 11 Déc 2015 - 15:38 par zootechnie

» ratio idéale pour engraissement veaux
Mar 15 Sep 2015 - 7:24 par zootechnie

» bâtiment engraissement taurillons
Lun 11 Mai 2015 - 14:20 par zootechnie

» Ensilage dechets Tomate
Lun 2 Mar 2015 - 9:42 par couvrefeu1

Logement du troupeau laitier

Jeu 20 Oct 2016 - 14:12 par zootechnie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Commentaires: 0

Larousse Agricole (En Français)

Jeu 20 Oct 2016 - 13:45 par zootechnie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Commentaires: 0

Larousse Agricole (En Anglais)

Jeu 20 Oct 2016 - 13:35 par zootechnie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Commentaires: 0

Ensilage dechets Tomate

Lun 2 Mar 2015 - 9:42 par couvrefeu1

Bonjour,

Prière comment préparer l'ensilage à partir des déchet des tomates !

Salutations.

Commentaires: 0

Les rencontres MadeInViande

Lun 16 Juin 2014 - 13:51 par LaViandeFr

Interbev propose à tous les professionnels de la filière élevage et viande de participer aux rencontres …

[ Lecture complète ]

Commentaires: 2

l'ensilage de mais

Jeu 10 Oct 2013 - 16:47 par mohammed014

ensilage de mais

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Commentaires: 0


Engraissement à base de grain

Aller en bas

Engraissement à base de grain

Message  mohammed014 le Jeu 10 Oct 2013 - 13:36

Engraissement à base de grain
Rations de transition
les agneaux ont besoin de recevoir une ration de transition avant de passer à un nouveau régime et ce, pour préserver la santé du rumen. La phase de transition permet à la flore microbienne de s’adapter aux nouveaux aliments.
Engraissement au grain
Prenons le cas d’agneaux élevés sous la mère avec un complément alimentaire et sevrés sans avoir consommé des quantités appréciables de fourrages (sevrage vers l’âge de 50 jours, au poids vif de 18–27 kg (40–60 lb)). Les recommandations suivantes peuvent s’appliquer :
pendant les deux semaines qui suivent le sevrage, continuer de distribuer le même complément aux jeunes agneaux comme aliment « démarrage » (17 % de PB, 85 % d’UNT, plus de la mélasse)
aux agneaux de plus de 27 kg (60 lb), distribuer une ration croissance/finition (15–16 % de PB, 80–85 % d’UNT)
aux agneaux de plus de 40-45 kg (90–100 lb), donner une ration distincte (13–14 % de PB, 75–85 % d’UNT)
Quand les animaux font la transition entre deux niveaux d’alimentation, il faut prévoir de 3 à 7 jours pour remplacer progressivement l’ancien régime par le nouveau. Exemple : pendant deux jours, 25 % du nouveau régime et 75 % de l’ancien; pendant deux autres jours, 50–50; pendant deux autres jours, 75 % du nouveau régime et 25 % du régime ancien; puis 100 % du régime nouveau.
Engraissement à l’herbe (fourrages)
Supposons le scénario classique où des agneaux nourris à l’herbe ont besoin d’améliorer leur état de chair. Supposons également qu’ils ont reçu jusqu’ici un régime uniquement composé d’herbe ou de fourrages.
Distribuer une « ration de démarrage » comprenant au moins 90 % de fourrages (moins de ½ lb de céréales par tête par jour). De préférence, servir le même fourrage qu’au préalable, sinon un fourrage de valeur comparable.
Distribuer cette ration de démarrage pendant 1 semaine.
En supposant que la ration de finition voulue est constituée à 80 % ou plus de concentrés, prévoir au minimum trois semaines (21 jours), et de préférence 4 semaines, de régime de transition entre la ration de démarrage et la ration de finition. Opérer la transition en augmentant par paliers égaux la proportion de concentrés dans la ration.
Rationnement ou alimentation à volonté?
Indépendamment du matériel utilisé, on peut appliquer en gros deux méthodes pour distribuer le grain aux animaux. L’une consiste à laisser l’animal manger à volonté (en libre-service ou ad libitum) et l’autre, à limiter (rationner) la quantité d’aliment à laquelle il peut accéder. Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients et l’éleveur doit décider de celle qui lui convient le mieux selon le matériel dont il dispose et selon ses possibilités en matière de gestion du troupeau.
Distribution à volonté
Pour l’alimentation en libre-service, on utilise souvent une distributrice de type trémie et on s’arrange pour qu’elle ne soit jamais vide. Dans ce genre de situation, il y a une réserve constante d’aliment et le producteur n’est pas obligé de fabriquer et de distribuer l’aliment à intervalles fréquents. Par contre, les agneaux sont plus portés à trier les ingrédients de l’aliment et il est impossible de contrôler les quantités ingérées et les comportements alimentaires. Les agneaux qui sont alimentés en libre-service sont plus susceptibles de se suralimenter, de prendre des repas irréguliers et de souffrir d’acidose. Pour l’alimentation à volonté, prévoir 10 cm (4 po) de longueur de mangeoire par agneau et s’assurer que les mangeoires ne sont jamais vides.
Rationnement
Le rationnement, ou restriction alimentaire, permet de contrôler les heures de repas et la quantité d’aliment fournie par repas et de ce fait de réduire les refus ou rejets d’aliments. C’est donc un puissant outil de conduite d’élevage. Il permet de mieux contrôler les quantités consommées, d’assurer une consommation plus égale des divers constituants de la ration (p. ex. du grain par rapport aux agglomérés) et de mesurer fréquemment la prise alimentaire des animaux pour connaître leurs indices de conversion. Par contre, le rationnement mobilise plus de main-d’œuvre, car l’aliment est distribué au moins deux fois par jour, et nécessite une plus grande longueur de mangeoire pour que tous les animaux puissent manger simultanément. En distribuant une quantité d’aliment qui représente 90–95 % de la quantité que les animaux consomment spontanément en situation de libre-service, il devient possible d’améliorer l’indice de conversion alimentaire. C’est une stratégie qui gagne en popularité dans le secteur de l’engraissement des bovins en parcs. On lui donne aussi le nom d’« alimentation 23 heures sur 24 ». Pour éviter les bousculades durant les repas, prévoir de 12 à 25 cm (5–10 po) de longueur de mangeoire par agneau et observer les animaux attentivement pendant qu’ils mangent.
Rations à texture grossière ou rations en agglomérés?
Une fois que l’on a opté pour l’engraissement au grain, on doit choisir le type de ration. Chacune des options a ses avantages et ses inconvénients pour ce qui concerne la gamme des aliments qui peuvent être utilisés, les besoins en matériel, les coûts et la commodité.
Rations à texture grossière
permettent l’emploi de denrées simples (maïs-grain entier, tourteaux de soya, etc.)
on peut ajouter de la mélasse aux rations sèches
pour stimuler la prise alimentaire
pour empêcher le tri, pour mieux lier à l’aliment les minéraux et les substances médicamenteuses
par contre, la mélasse complique sérieusement la manipulation de l’aliment
les rations à texture grossière s’achètent ou se préparent à la ferme
elles peuvent être distribuées sous forme de ration totale mélangée à base d’ensilage et de denrées simples.
Supplément en agglomérés et grain
les petites céréales et le maïs constituent 70–90 % de la ration totale en grain
le supplément en granulés représente entre 30 % et 10 % de la ration totale en grain
la ration contient la quantité recommandée de toutes les vitamines et de tous les minéraux et additifs
selon le NRC, la prise alimentaire baisse parfois lorsque la ration comprend des agglomérés
les animaux risquent de trier les ingrédients
le producteur est contraint d’acheter des aliments à l’extérieur, ce qui implique des coûts.
Traitement du grain
On entend par « traitement » la mouture ou l’aplatissage du grain. Il peut aussi s’agir de concassage ou de broyage avec un broyeur à marteaux, etc. Les agglomérés ou moulées sont des grains qui ont été traités avant d’être moulés par compression en forme de bouchons ou de granulés. De façon générale, on admet que le traitement des céréales ajoute environ 10 dollars par tonne au coût de l’aliment à cause de la main-d’œuvre, de la consommation d’énergie et de l’entretien des machines.
Les ovins sont des ruminants. Ils peuvent tirer profit des fourrages en les faisant fermenter dans leur rumen, le plus grand des quatre réservoirs qui composent leur estomac. Le rumen n’est PAS un estomac acide comme l’estomac humain; il met en oeuvre une fermentation bactérienne et exige un pH neutre, c’est-à-dire l’équilibre entre l’acidité et l’alcalinité. Pendant la mastication des aliments, les glandes salivaires des ovins sécrètent un tampon (bicarbonate). Aussi la rumination (régurgitation et mastication) provoque une plus grande production de salive, ce qui est bon pour la santé du rumen. Les céréales grossières sont préférables dans la plupart des cas, car elles favorisent la rumination et apportent plus d’amidon qui est disponible pour la digestion pendant plus longtemps. Elles aident à prévenir l’acidose — l’acidification du milieu ruminal — un trouble métabolique à éviter. Chez les ovins, les grains entiers sont suffisamment gros pour être ruminés et mastiqués et n’ont donc pas besoin d’être traités, sauf dans le cas des jeunes agneaux (aliment complémentaire servi avant le sevrage). Le traitement du grain stimule la prise alimentaire, car des particules de petite taille sont plus appétissantes pour les agneaux. Pour ce qui concerne le traitement du grain, les règles approximatives sont les suivantes :
pour les agneaux de moins de 9 kg (20 lb) de poids vif, traiter tous les grains
pour les agneaux de moins de 22 à 27 kg (50-60 lb), le maïs-grain doit être traité
quand les agneaux font plus de 27 kg (60 lb), on peut leur servir des grains entiers sans risquer de voir baisser la prise alimentaire, tout en tirant avantage des grains entiers.
Éviter de traiter le grain autant que possible. Dans la plupart des cas, il est nécessaire de traiter seulement les rations pour jeunes agneaux. Dans certains cas, la facilité de manutention offerte par les rations composées uniquement d’agglomérés peut être suffisamment intéressante pour faire oublier leurs inconvénients biologiques. Comparativement aux aliments industriels à base de grains qui ont été moulus puis agglomérés, les grains entiers améliorent la santé du rumen chez les agneaux. Or, une meilleure santé du rumen signifie une meilleure performance zootechnique.
Conclusion
Les programmes d’alimentation spécialisés pour agneaux de boucherie sont la stratégie idéale dans certaines situations, par exemple, lorsqu’on peut accroître la marge bénéficiaire en investissant dans la complémentation alimentaire et dans la main-d’œuvre. Le producteur doit modérer ses attentes en fonction de son système de production. Divers aspects de la préparation des rations doivent être pris en considération pour optimiser la composition en éléments nutritifs et assurer la santé des agneaux. Le producteur a tout intérêt à distribuer à ses agneaux de boucherie des rations spécialement formulées à leur intention avec l’aide de son fournisseur d’aliments et de son vétérinaire, pour s’assurer que tous les renseignements et tous les aspects utiles sont pris en ligne de compte

source http://agroelevage.blogspot.com/

mohammed014

Messages : 21
Date d'inscription : 12/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum